• bandeau téléchargé sur bandeau flash

    Bienvenue sur le site de W. Despagne!

    Dernière mise à jour le 11 septembre 2012 par Wilfried Despagne


    Le but de ce site est de vous présenter mes acquis et de vous convaincre de ma volonté de valoriser et de développer mes compétences en matière de traitement informatique des données (1994), dans le domaine des Systèmes d'Information Géographique (1996,1998), des statistiques (2001) et dans celui des systèmes de prévision et de planification (2010). Je partage mon expérience par l'enseignement (2011).


    Dans un premier temps ma formation universitaire s'est arrêtée après un DUT STID (Statistique et Traitement Informatique des Données). J'ai travaillé 2 ans à l'ENR dans le domaine des statistiques descriptives et des SIG. J'ai ensuite rejoint pendant 3 ans Maps-geosystems en tant que géomètre et cartographe. En 2002 je reprends mes études de statistiques et informatiques pour obtenir un Master 2 de l'UBS. Fin 2006, le groupe STEF-TFE et le laboratoire lab-STICC me recrutent pour mettre en production un système de prévision. Ce projet fait l'objet d'une thèse Cifre. En juillet 2010, je rejoins l'UBS dans le cadre d'un postdoctorat. Je construis une modélisation des connaissances relatives à la gestion physico-financière des opérations menées par les collectivités territoriales. Ce projet est financé par la société MGDIS. Depuis février 2012, je suis responsable du domaine Sciences et Systèmes d'Information chez ICAM Bretagne.

     
  • En juillet 2010, je rejoins l’UBS pour répondre à une problématique de recherche soulevée par la société MGDIS. Cette société développe plusieurs logiciels d’aide à la décision pour le secteur public. Dans le cadre d’un post-doctorat, nous avons développé une ontologie de la gestion physico-financière des opérations d’investissements menées par les collectivités territoriales. Cette ontologie permet de poser la sémantique utilisée dans les domaines de la gestion opérationnelle, la finance et la stratégie. Elle joue le rôle de maillon entre ses trois domaines. En nous reposant sur l’ontologie, nous avons développé un framework qui améliore l’interopérabilité des logiciels relatifs aux trois domaines.


    MGDIS est une société très dynamique. Elle accorde beaucoup d’importance au bien-être de ses collaborateurs. Elle développe la diversité culturelle. Ses dirigeants sont à l’écoute des salariés. C’est une entreprise qui m’a beaucoup appris en termes de management. L’organisation des équipes projets suit le manifeste de la méthode agile.



    En parallèle, je donne des cours et des travaux pratiques en programmation et logiciels statistiques. Mes étudiants sont en licence 3. Ces enseignements sont dispensés à l'Université de Bretagne Sud. Il s'agit essentiellement de donner aux étudiants une boîte à outils pour maîtriser l'usage du logiciel de statistique R. À la suite de ce cours les étudiants sont capable d'utiliser le logiciel pour calculer des indicateurs statistiques sur des données importées de divers environnements (fichiers plats, banques de données, SAS, etc). Ils sont à même de proposer du reporting illustré par des graphiques. Ils sont qualifiés pour simuler des lois statistiques et analyser les données pour en sortir l'information pertinente.

    Il m'arrive de donner des conférences pour faire découvrir aux étudiants l'application de leurs connaissances, en statistique et logistique, dans le monde de l'entreprise.

    Je suis membre du laboratoire de recherche Lab-STICC (UMR 3192 / CNRS - ENSTB - UBO - UBS)

     
  • Fin 2006, je suis sélectionné par le groupe STFE-TFE et le laboratoire Lab-STICC (UMR CNRS 3192) pour mener un projet de prévision et planification dans la cadre d'une thèse.


    Le transport sous température dirigée est l'activité qui consiste à transporter de la marchandise soumise à une température définie entre -25 °C et +15 °C. Les marchandises sont essentiellement des denrées alimentaires périssables, les produits carnés, les produits de la mer, les fruits et légumes, les produits laitiers, les surgelés, mais aussi des plantes ou médicaments. Le transport frigorifique met en relation producteurs, industriels distributeurs, ce qui fait de lui un maillon élémentaire de la Supply Chain. Il est soumis à de fortes contraintes législatives (maintien de la chaîne du froid, durée du travail des chauffeurs, autorisation de circulation, etc). Pour ne pas faire déborder les coûts de fonctionnement, le transporteur doit entre autres, maîtriser la gestion des ressources matérielles et humaines. C'est en lui donnant une visibilité future des volumes des flux de marchandises qu'il transporte entre les différents acteurs qu'il sera à même de réaliser des gains de productivités.


    Mes travaux permettent au transporteur TFE de ne plus subir, mais anticiper son activité. En effet, le système de prévision mis en place permet d'anticiper le poids des marchandises à transporter et le nombre d'ordres de transport à couvrir. Ces deux informations, prévues à un horizon de 30 jours, lui permettent d'anticiper l'effectif humain et matériel sur le quai ainsi que le nombre de semi-remorques à mettre à disposition. Ayant comme souci d'homogénéiser les procédures de traitement, j'ai conçu un système de prévision capable de s'adapter aux spécificités de ses 70 agences en Europe. Les prévisions sont facilement consultables, conviviales et accessibles par une interface web sur l'intranet. Le système de prévision est complètement automatisé. Sans intervention humaine, les données réelles se mettent à jour quotidiennement et de nouvelles prévisions sont recalculées toutes les semaines.


    Ces trois années de recherche opérationnelle m'ont apporté une forte expertise en analyse prévisionnelle, en planification, en logistique et en gestion de projet. J’ai piloté le projet en mode projet. Ce qui signifie qu'une pré-étude a été menée. Une équipe projet a été constituée. Des réunions ont permis d'aboutir à des compris. Des solutions aux problèmes posés ont été trouvées. Des formations utilisateurs ont été organisées. De la documentation a été rédigée. Le relais a été passé. Ces trois années m'ont aussi apporté des connaissances managériales et relationnelles.


     
  • C'est en regardant les propositions d'emploi sur le Portail Géomatique, qu'en 2001 je décide de reprendre mes études. En effet, les offres d'emploi qui me semblaient intéressantes exigeaient toutes du candidat d'être diplômé d'un DESS. Ayant un bagage universitaire en statistiques, j'ai donc décidé de reprendre cette filière. C'est à Vannes que j'ai trouvé un IUP en Statistique et Informatique.


    En première année j'ai effectué un stage à la chambre d'agriculture du Morbihan. J'y ai fait une analyse sur les facteurs de pollution de l'eau de la Ria d'Etel. Les ostréiculteurs basés sur ce site avaient accusé les agriculteurs d'être responsables de cette pollution. Les mesures faites sur les rejets de toxine dans l'eau dus aux engrais nous permettaient d'en savoir plus. Nous avons pu démontrer que ce l'agriculture n'était pas la seule fautive. L'habitat et l'industrie par exemple devaient en partager la responsabilité.


    En licence j'ai travaillé avec l'office départemental du tourisme. Il désirait pouvoir cibler sa clientèle afin de mieux la servir. Grâce à une grande masse d'information, collectée pendant plus de 5 ans auprès des touristes, j'ai pu dresser une typologie de ces derniers. Il en était par exemple ressorti que les Allemands et les Hollandais préconisaient avant tout la plage alors que les Français et les Anglais accordaient aussi une importance aux sites touristiques. Ou encore, que les Espagnols et Italiens favorisaient l'hébergement en hôtel alors que les Hollandais préféraient les campings.


    En maîtrise, j'ai attaqué un problème d'optimisation. Ayant un nombre de candidats et leurs réponses (binaires) à un ensemble de questions, il fallait estimer la difficulté des questions et l'habilité des candidats. Pour ce faire j'ai utilisé le modèle de Rasch. C'est un modèle statistique qui rend une probabilité de bonne réponse en fonction de l'habilité d'un individu et la difficulté de la question. Le résultat du rapport montrait les limites de ce modèle et de ses estimations.


    En Master, j'ai effectué un stage dans le laboratoire LEMEL (Laboratoire d'Etude et Modélisation des Environnements Littoraux). C'est un stage de recherche (mémoire). A partir d'un échantillon de données sédimentologiques, géophysiques, et bathymétriques, il s'agissait de réaliser des cartes 2D/3D indiquant la profondeur du toit du socle rocheux à l'est de l'île aux Moines dans le Golfe du Morbihan. Pour ce faire, différentes techniques d'interpolations spatiales ont été scrutées. Les méthodes d'interpolations ont également été utilisées pour localiser des zones à forte présence en crépidules (jeunes huîtres) au nord ouest de l'île de Bailleron. Ces deux applications concrètes permettaient d'opposer les méthodes déterministes aux méthodes géostatistiques. Les fondements mathématiques des techniques d'interpolations spatiales ont été analysés. Des préconisations générales ont été données, sur l'usage des modèles d'interpolation pour la cartographie.

     
  • Mon contrat à ENR terminé, je suis parti pour Munich (Allemagne). J'y ai décroché un contrat d'un an en tant que technicien SIG dans la société Maps-geosystems. Par la suite, ce contrat aura été renouvelé deux fois. Maps-geosystems est une société internationale. Elle a son siège à Sharja (U.A.E). Elle produit des photos aériennes et satellites ainsi que des cartes topographiques et thématiques.


    Ma première mission était un travail pour le conservatoire du patrimoine historique. Ce dernier avait l'intension de rénover les fresques du plafond de l'église Saint Peter à Munich. Pour ce faire il avait confié les photos des fresques. Mon rôle consistait à digitaliser et géoréférencer ces photos. Puis dans un deuxième temps, il fallait retranscrire les parties de peinture à restaurer et emmagasiner dans la base de données les éléments nécessaires à cette restauration (taille de la surface, couleur, état actuel, etc).


    J'ai par la suite travaillé sur la digitalisation de cartes pour le Ministère de l'Environnement. Il avait commandé des plans faits à partir de photos aériennes des zones susceptibles d'être inondables. Les plans devaient retranscrire à l'identique la photo mais aussi comporter les lignes de niveaux et un maximum d'information sur les parcelles et les bâtiments. De ce fait il fallait attacher à ce plan une base de données. Maps-geosystems travaille essentiellement avec les logiciels Oracle©, Micro-Station© et Arc-View©.


    Une autre responsabilité qui m'avait été confié était de superviser un projet au Sénégal et un autre en Guinée. J'étais chargé de collecter des points de contrôles dans une vingtaine de villes du Sénégal pour pouvoir géoréférencer les photos aériennes prises auparavant. La mesure des points s'était faite à l'aide d'un GPS OmniSTAR©. Après une formation d'une semaine à Sharja, (en anglais), la direction de la société m'avait donné entière responsabilité sur ce projet. C'est-à-dire que j'avais tout à organiser depuis le départ de Munich jusqu'au retour. A titre d'exemple il a fallu faire affréter plus de 100 kg de bagage pour Dakar. Sur place j'avais la charge de trouver une voiture, un chauffeur, et une aide. Ensuite je suis parti dans chacune des villes pour lesquelles je disposais des photos aériennes pour localiser les points à mesurer. La mission au Sénégal a durée 4 mois. Après ça je suis parti pour Conakry. Le but de la mission était approximativement le même. La seule différence était que les points de contrôles se trouvaient en pleine brousse. Pour les trouver, je rentrais les coordonnées approximatives dans un GPS Garmin©. Je trouvais les coordonnées en cernant l'endroit des photos sur la carte routière du pays (cette dernière dispose des coordonnées en longitude et latitude). Le GPS m'indiquait alors la direction à suivre. Les conditions de travail y étaient bien plus difficiles. Le matériel ne supportait pas toujours la chaleur et la poussière. Il a fallu pour cela interrompre la mission à deux reprises pour le faire réparer. Malgré des problèmes de logistique, et de matériel, la mission a été considérée comme un succès.


    De retour à Munich j'ai travaillé sur le terrain à mesurer des points avec les systèmes GPS de Leica©. Le chantier sur lequel j'étais affecté mettait en place une ligne à fibre optique entre Frankfort et Zurich.


    L'expérience professionnelle vécue chez Maps-geosystems est elle aussi très fructueuse. J'y ai acquis le sens des responsabilités, l'importance du sens de l'organisation pour mener à bien un projet et un savoir technique considérable en matière de SIG.

     
  • J'ai intégré l'Espace Naturel Régional (ENR) en 1996. Cette association a pour but de gérer et de promouvoir les Parcs Naturel Régionaux (PNR) comme celui du Nord-Pas-de-Calais. En 1995, un service cartographie est créé pour que l'espace dont l'ENR a la gestion, n'ait plus de secret. J'ai intégré ce département en 1996 avec comme mission de synthétiser les masses de données que l'équipe avait recueillie non seulement sur le terrain mais aussi auprès d'organismes tel que l'INSEE. Ce poste m'a permis de découvrir les immenses possibilités offertes par les SIG. C'est alors devenu une passion et avec le temps je suis devenu un géomaticien autodidacte.


    J'ai conclu ces deux années passées à l'ENR par la rédaction du chapitre " Etude socio-économique des communes " dans l'atlas des PNR. Ce chapitre contenait des tableaux synthétiques décrivant les forces et les faiblesses des communes au niveau économique (industrie, artisanat, agriculture, etc) et sociologique (pyramide des âges, nombre moyen d'enfant, salaires, taille de l'habitat, etc). Des cartes thématiques illustraient les résultats obtenus. Particulièrement une carte avait eut un grand succès. Elle représentait une typologie des communes du Nord-Pas-de-Calais d'un point de vue socio-économique. Les critères retenus pour cette typologie avaient fait l'objet de longues discussions préalables pour satisfaire tous les acteurs du projet.


    Les données permettant d'aboutir à cet atlas provenaient d'une part, des données recueillies dans le passé auprès des parcs naturels régionaux et d'autre part, de celles achetées auprès d'organismes publics ou privés. Nous avions par exemple acheté le fichier SIRENE de L'INSEE, et le SCAN25 de l'IGN (Produit raster issu du scannage des cartes IGN à l'échelle du 1 : 25 000).


    Le bilan personnel de cette expérience professionnelle est riche. J'ai non seulement découvert les outils offerts par les SIG, mais aussi le travail en équipe. J'ai réalisé l'importance des prises de décisions collectives et l'apport en connaissances que l'on se fournit mutuellement.

     

  • Le stage réalisé lors de ce cursus s'est déroulé chez Leroy Merlin. C'est une chaîne d'hypermarché du bricolage. J'étais employé par le service communication du siège. Le but était d'estimer l'impact des campagnes publicitaires sur le volume des ventes et d'en déduire une nouvelle méthode de répartition des budgets publicitaires locaux. Cela permettait de corriger certains budgets publicitaires à la hausse ou au contraire à la baisse.

    ANIMATION

     
  • Thématiques de recherche


    Ingénierie de la Connaissance


    La multiplication des métiers, des niveaux de gestion et de décision au sein des collectivités territoriales engendre des difficultés de communication au niveau du dialogue de gestion interne, tant entre les hommes qu'entre les progiciels de gestion adaptés à chaque métier. L'interopérabilité des hommes comme des machines est pourtant essentielle pour assurer le pilotage de l'organisation et fournir aux décideurs les informations dont ils ont besoin pour éclairer leurs décisions, et en assurer le suivi. L'éditeur MGDIS entend utiliser les ontologies au niveau de ses progiciels pour favoriser la communication multi-agents, pour donner un sens aux échanges et pour évaluer la concordance des actions menées. Selon l'état de l'art, l'ingénierie ontologique permet en effet de décrire, de structurer, de représenter et d'analyser les connaissances pour être compréhensibles par les hommes comme par les machines.

    Les recherches entammées ont aussi comme objectif de proposer des interfaces utilisateur particulièrement riches permettant une interaction de haut niveau sémantique, dans laquelle les concepts et les connaissances sont manipulés plutôt que les données. L'intégration du niveau sémantique dans les interfaces hommes-machines nécessite la maîtrise d'outils complexes d'inférences symboliques comme ceux utilisés en ingénierie de la connaissance et en apprentissage artificiel (tels que les Domain Specific Languages, les standards OWL, les logiques de description).

    Bibliographie

    Prévision des ventes


    Prévoir n'est pas chose simple. La crise de 2008-2009, ajoute, à la difficulté de prévoir, un manque de visibilité, une incertitude économique et financière, et pousse les opérateurs économiques à la prudence.

    Pour répondre aux besoins de STEF-TFE, en matière de prévision des ventes, j'ai étudié la conception, le développement et la mise en œuvre d'un système de prévision. A travers un cas industriel, j'expose un processus rigoureux d'élaboration des prévisions. Les résultats obtenus ont permis de valider ce processus. Le système de prévision commun à plus de 80 agences de transport se décline en 3 composants majeurs :

    - un modèle mathématique fiable, qui met à jour périodiquement la valeur des paramètres en fonction de la spécificité de chaque agence,
    - une interface graphique qui utilise les nouveautés du web, notamment au niveau du graphisme et de l'interaction entre l'utilisateur et le contenu,
    - un ensemble de préconisations qui amènent à des prévisions fiables.

    Bibliographie

    Modélisation


    La compréhension et la modélisation d'un quai de messagerie sont un domaine peu exploré. La simulation des flux de marchandises sur un quai de messagerie permet d'estimer le temps de traitement des marchandises sur un quai. La simulation permet également d'anticiper les ressources matérielles et humaines nécessaires pour le passage à quai des marchandises. Enfin, elle ouvre la possibilité d'optimiser les processus industriels en jeu sur les quais.

    Un quai de messagerie est décomposé en plusieurs compartiments. L'hypothèse est de considérer que la marchandise passe par chacun des compartiments du quai. Le passage d'un compartiment à un autre est décrit par un flux, lui-même modélisé par une fonction de transfert. Les fonctions de transfert interviennent dans un système d'équations différentielles ordinaires décrivant l'évolution de la masse de marchandises dans chacun des compartiments.

    Interpolation en geostatisque


    Le laboratoire LEMEL (Laboratoire d'Etude et Modélisation des Environnements Littoraux) s'attache à modéliser les écosystèmes à l'interface terre/mer. Il passe pour cela par l'intermédiaire de SIG (Système d'Information Géographique) afin d'acquérir, de consulter et de gérer l'information géographique.
    Une image 3D au du toit du substratum lui fournit un outil pour comprendre comment se répartissent les corps sédimentaires dans l'espace. Localiser les zones à présence de crépidules permet de lutter contre cet envahisseur.

    A partir d'un échantillon de données sédimentologiques, géophysiques, bathymétriques et à l'aide des méthodes d'interpolations, j'ai réalisé des cartes 2D/3D indiquant la profondeur au toit du socle rocheux à l'est de l'île aux Moines dans le Golfe du Morbihan. Les méthodes d'interpolations sont aussi utilisées pour localiser des zones à forte présence en crépidules au nord-ouest de l'île de Bailleron.
    Ces deux applications concrètes permettent d'opposer les méthodes déterministes aux méthodes géostatistiques. Les fondements mathématiques des techniques d'interpolations spatiales sont analysés. Des préconisations générales sont données, sur l'usage des modèles d'interpolation pour la cartographie.

    Publications


    Revues Scientifiques


    W. Despagne & E. Frénod (web page), Transport hub flows modelling. submited by MathS In Action, 2010, Preprint.

    W. Despagne, Short and medium term forecasting of the temperature-controlled hauling activity. Foresight Magazin, Summer 2011, Preprint.

    W. Despagne, Prévision, à court et moyen terme, de l’activité d’un transporteur frigorifique. Revue générale du froid et du conditionnement d'air, 2010, Print.

    W. Despagne, Etude préliminaire à un modèle de prévision à court terme de l'activité d'un transporteur sous température dirigée. Modulad, num.39, p.95-106, 2008, Print.

    Conférences Internationales avec actes et comité de sélection


    W. Despagne, A Forecasting System Developed under R, Dedicated to Temperature-Controlled Goods Hauling. UseR!, session : Focus Forecasting in Practice, book of abstracts p.50, Rennes, 2009, Print.

    W. Despagne, A Forecasting System Developed under R, Dedicated to Temperature-Controlled Goods Hauling. DSC, session 7b, book of abstracts p.30, Copenhague, 2009, Program.

    Conférences francophones avec actes et comité de sélection


    W. Despagne, T. Burger (page web). Conception et mise en oeuvre d'une ontologie du suivi des opérations menées par les collectivités teritoriales", soumis à Ingénierie des Connaissances (IC'2011), Chambery, 2011, Preprint.

    W. Despagne, T. Burger. Introduction de l'ingénierie ontologique dans la méthodologie de développement des progiciels de gestion des collectivités territoriales. EGC, session : poster, Brest, EGC'2011, RNTI E.20, p.313, 2011, Print.

    W. Despagne Réalisation d'un modèle de prévision à court, moyen et long terme de l'activité d'un transporteur. 42èmes Journées de Statistique, session : Série temporelle : Mémoire longue, book of abstracts p.68, Marseille, 2010 Résumé.

    W. Despagne, Etude préliminaire à un modèle de prévision à court terme de l'activité d'un transporteur sous température dirigée. MAJECSTIC, session : Modélisation, article n°7, Marseille, 2008, Print.

    W. Despagne, Prévision à court terme de l'activité des 57 plates-formes du transporteur sous température dirigée TFE. EGC, session : fouille de données temporelles, p.01, Sophia Antipolis, 2008, Print.

    Thèse de Doctorat


    W. Despagne, Construction, analyse et implémentation d'un modèle de prévision. Déploiement sous forme d'un système de prévision chez un opérateur européen du transport et de la logistique. Thèse de doctorat de l'Université de Bretagne Sud, laboratoire : Lab-STICC, directeur de thèse : Emmanuel Frénod, rapporteurs : Régis Bourbonnais & Stéphane Lallich, tel-00487327, soutenue le 1er avril 2010.

    Séminaires invités


    W. Despagne, Expérience de prévisionniste chez STEF-TFE. Journées rencontres professionnelles organisée par l'Association du Master Statistique Économétrie de Rennes, 2011.

    W. Despagne, Les prévisions. Prévision et planification, Conférence organisée par la Chambre de Commerce et d'Industrie du Morbihan de Lorient, 2008.

    W. Despagne, Short-term forecast for logistic activities. Information System & Data Analysis, Vannes, 2008.

    Revues sans comité de lecture


    W. Despagne, A Forecasting Support System Dedicated to Temperature-Controlled Goods Hauling. hal-00520376, 2009, Print.

    W. Despagne, Etude préliminaire à un modèle de prévision à court terme de l'activité d'un transporteur sous température dirigée. hal-00238468, 2008, Print.

    Mémoires Universitaires


    W. Despagne, Méthodes géostatistique pour l'interpolation et la modélisation en 2D/3D des données spatiales. mémoire, 2006.

     
Design downloaded from free website templates.